blank

La Vinothèque du Groupe Agrovin

Chez le Groupe Agrovin, nous travaillons chaque jour pour continuer à être le bras droit des œnologues et des établissements vinicoles du monde entier, des conseillers en qui ils peuvent avoir confiance lorsqu’il s’agit de trouver des réponses à leurs problèmes imprévus. Et nous le faisons main dans la main avec les meilleurs experts et professionnels, avec lesquels nous partageons le même objectif : travailler pour et au nom des établissements vinicoles du monde entier et être leur partenaire fidèle lorsqu’il s’agit d’élaborer leurs vins de qualité.

À cette fin, nous avons mis en place la vinothèque d’Agrovin‘, une conférence technique où nous réunissons des œnologues et des experts du secteur pour partager des connaissances et des expériences du monde de l’œnologie et pour soutenir les établissements vinicoles dans leur travail quotidien. Nous disposons de la collaboration des personnes les plus influentes du secteur, telles que Federico Cassasa (professeur d’œnologie et d’analyse sensorielle au département du vin et de la viticulture de l’université polytechnique de Californie), Alvaro Ribalta (Master of Wine), Pablo Orio ( œnologue chez Bodegas Muga et étudiant MoW), et des représentants de notre équipe technique tels que Rebeca Lapuente et Miguel Martínez.

Au cours de cette année, nous avons organisé plusieurs conférences techniques dans les différentes régions viticoles de notre pays telles que Rioja, Ribera del Duero et Castille-La-Manche, dans le but de réunir les œnologues des différentes caves, de connaître leurs besoins et de leur offrir des informations techniques de qualité. Ces informations sont très utiles au moment des vendanges et au stade ultérieur de la vinification.  Nous avons également effectué des dégustations de nombreux vins et cépages du monde entier pour vous parler des tendances de consommation et de vente de vin dans le monde, dans le but de vous donner un aperçu des goûts actuels des consommateurs.

 

Nos experts. Qui sont-ils et que nous ont-ils dit ?

 

Federico Cassasa. Professeur d’œnologie et d’analyse sensorielle au département du vin et de la viticulture de l’université polytechnique de Californie.

C’est un privilège pour nous d’avoir le soutien et la collaboration de professionnels de l’envergure de Federico Cassasa pour tenir un atelier sur des sujets techniques d’une grande importance pour les œnologues de notre pays, tels que..ˆ: « L’oxygène, les phénols, les quinones et les thiols dans les vins : chimie, manipulation et implications sensorielles » et « Modulation et astringence pendant la fermentation dans le vin fini ».

Dans sa présentation sur « La modulation de l’astringence », Federico a décrit la structure cellulaire des peaux et des pépins, et comment elle influence l’extraction des tannins, puis la localisation cellulaire et spécifique des tannins dans les peaux et les pépins, et a ensuite discuté des facteurs d’extraction et de rétention des tannins pendant la macération des vins rouges.

En parallèle, le professeur d’œnologie a poursuivi avec une présentation détaillée des facteurs physiologiques (humains) et intrinsèques du vin qui modulent la sensation tactile connue sous le nom d’astringence, ainsi que l’impact de différentes techniques de vinification sur l’extraction et la rétention des tanins dans les vins rouges, comme la saignée, la macération prolongée, la co-fermentation ou la coupe du vin, ou encore l’utilisation de protocoles de températures de vinification extrêmes dans le Pinot noir.

La présentation s’est terminée par une discussion ouverte sur les bases chimiques et moléculaires de l’assouplissement et de l ‘affinage des tanins des vins rouges pendant le vieillissement.

La présentation s’est terminée par une dégustation technique de 9 vins californiens commercialement réussis, dirigée par Federico Casassa et Bernat Feliu, Chef de produit du Groupe Agrovin, avec la collaboration de Pablo Orio ( œnologue chez Bodegas Muga).

Les vins sélectionnés par Federico Casassa pour la dégustation étaient les suivants :

 

Cépage Millésime Vin Région
Pinot noir 2019 La Crema Monterrey Pinot Noir 2019 Monterey AVA, Central Coast, CA
CAred blend 2020 Aphotic Red- Blend 2020 California appelated (meaning= fruit from the central valley of CA)
Red blend 2019 Michael David FreakShow 2019 Lodi, central valley, CA
Petite Sirah + Petit Verdot 2019 Michael David Petit Petit 2019 Lodi, central valley, CA
CA red blend 2019 The Prisoner 2019 – Red Wine blend Napa Valley AVA, North Coast, CA
Cabernet Sauvignon 2019 Justin – Cabernet Sauvignon Paso Robles AVA, Central Coast, CA
Cabernet Sauvignon 2018 J.Lohr-Hilltop -Cabernet Sauvignon Paso Robles AVA, Central Coast, CA
Cabernet Sauvignon 2018 Brave MT. Veeder Napa Valley 2018 Napa Valley AVA, North Coast, CA
Cabernet Sauvignon 2019 Joseph Phelps Cabernet Sauvignon Napa Valley 2019 Napa Valley AVA, North Coast, CA

 

 

 

Dans la présentation sur L’oxygène, les phénols, les quinones et les thiols dans les vins : chimie, manipulation et implications sensorielles, Federico Cassasa, a expliqué au public les interrelations entre les composés phénoliques, l’oxygène et les quinones, et comment ces équilibres peuvent affecter la couleur, la structure en bouche et fondamentalement les arômes des vins blancs, rouges ou rosés. Nous avons également abordé la chimie de base du Système de Fenton qui a lieu dans les vins, dans le cadre de laquelle l’oxygène est activé par des métaux de transition tels que le fer, générant ainsi du peroxyde d’hydrogène, qui conduit finalement à l’oxydation de l’éthanol en acétaldéhyde ou en éthanal, ainsi qu’en d’autres aldéhydes volatils. Le système Fenton peut être réglé techniquement pour obtenir la sensation en bouche, la couleur et l’arôme souhaités.

Un autre sujet abordé était l’effet des thiols sur les arômes du vin et la manière dont ceux-ci sont régulés par les quinones, et donc par les niveaux d’oxygène dissous. Un autre sujet abordé était l’effet des thiols sur les arômes du vin et la manière dont ceux-ci sont régulés par les quinones, et donc par les niveaux d’oxygène dissous.

 

Pablo Orio. Œnologue à Muga et étudiant de MoW

Le prestigieux œnologue de Bodegas Muga a fourni des informations de grand intérêt aux participants concernant la vision des vins californiens du point de vue technique, du consommateur et de l’œnologue d’un établissement vinicole espagnol tel que celui qu’il représente.

Parmi les aspects les plus remarquables, Pablo Orio a tiré les conclusions suivantes :

  • D’un point de vue technique, en Europe et en Espagne, nous sommes plus limités en termes de technologie, car il existe des pratiques ou des produits œnologiques qui sont couramment utilisés dans des pays comme la Californie, mais pas en Europe.
  • Du point de vue du consommateur, en Californie, il existe une grande culture du vin puisque la consommation par habitant est légèrement supérieure à celle de notre pays. La Californie est une région où boire du vin est « cool » et le pourcentage de jeunes qui boivent du vin est plus élevé pour cette raison.

En outre, il y a une plus grande concentration de grandes marques/entreprises vinicoles telles que Franzia Winetaps, Barefoot Cellars ou Carlo Rossi, entre autres, et elles travaillent très bien en vente directe par le biais de dégustations, de visites, d’œnotourisme de qualité, etc.

  • Du point de vue de l’œnologue, Pablo Orio a avoué qu’à Rioja, il serait très intéressant de changer de sols, de variétés, de technologie, etc. et d’ouvrir l’esprit dans ce sens.

 

Álvaro Ribalta. MoW

Le maître du vin, Álvaro Ribalta, a eu l’occasion de guider une dégustation de vins de grenache du monde entier et voici quelques-unes des conclusions les plus pertinentes de sa participation sur certains sujets spécifiques :

  • Particularités du cépage Garnacha : c’est un raisin qui, bien que peu coloré et peu structuré (peu de tanin, acidité modérée), est capable de montrer beaucoup de finesse, de profondeur et d’élégance. Certains producteurs espagnols, ou d’autres régions du monde, le qualifient de Pinot Noir de climat chaud, car il peut apporter des caractéristiques similaires aux vins.
  • Principales régions où le Grenache se distingue :Le bon côté du Grenache est qu’il s’adapte très bien à de nombreux terroirs. Traditionnellement, Chateauneuf-du-Pape, dans la vallée du Rhône, est la région par excellence pour le grenache, notamment sur les marchés internationaux. Cependant, l’Espagne positionne plusieurs régions sur le devant de la scène internationale (Priorat, Gredos, Rioja Oriental).
  • Pays où le vin Garnacha est le plus demandé : sur les marchés importants et consolidés tels que les États-Unis et le Royaume-Uni, le Garnacha est de plus en plus apprécié. Cependant, sur d’autres marchés comme les pays scandinaves, où l’on accorde une grande importance à l’agriculture biologique et aux méthodes durables, il existe de très bonnes opportunités pour les producteurs espagnols qui ont tendance à travailler selon ces philosophies.

Les vins qui ont fait partie de cette dégustation étaient :

  • Magnums de Alcohuaz ‘Cuesta Chica’ 2017
  • Las Alas de Frontonio la Tejera 2018
  • David & Nadia Grenache 2019
  • Birichino Besson Vineyard Grenache VV 2019
  • Espectacle del Montsand 2018

 

Rebeca Lapuente. Conseillère technique du Groupe Agrovin

Notre conseillère technique du Grupo Agrovin a axé ses interventions sur l’incertitude que les vendanges réveillent chaque année et sur la manière d’y faire face.

Son discours a porté sur l’importance de disposer d’un maximum d’informations, ainsi que d’un contrôle total des processus pour garantir le résultat final, le tout basé sur la planification et la mesure de paramètres tels que le potentiel électrochimique ou le potentiel RedOx.

Connaissant le potentiel électrochimique ou potentiel RedOx, nous pouvons travailler à des moments précis et avec précision sur l’état d’oxydation. De cette façon, nous obtenons un meilleur contrôle sur les points suivants :

  • La gestion de la nutrition est réalisée d’un point de vue différent, associant chaque type de nutriment aux conditions de développement de la levure et non à la consommation de sucre.
  • Les apports d’oxygène sont ajustés aux besoins réels du vin et non aux protocoles de travail habituels qui n’évaluent pas leur effet sur chaque vin en particulier.
  • Elle facilite la connaissance des processus et, par conséquent, leur reproductibilité au fil des ans.
  • Les bénéfices de la réalisation de traitements spécifiques sont valorisés, permettant une meilleure gestion des apports.
  • Tout cela facilite l’obtention de profils aromatiques spécifiques recherchés par les consommateurs.

 

Rebeca Lapuente a aussi mentionné les systèmes de mesure du groupe tels que Electrowine et Tank Control, grâce auxquels il est possible de contrôler et d’automatiser certains processus lors de l’élaboration du vin qui, outre une meilleure connaissance de chaque étape du processus d’élaboration du vin pour garantir des résultats optimaux en termes de qualité du vin final, permettent également de réaliser d’importantes économies d’énergie pour les caves qui les installent.

Dans cette vidéo, Rebeca Lapuente, conseillère technique du Groupe Agrovin, nous explique en détail comment procéder à l’aide d’exemples pratiques :

 

 

Plus d'articles

Rejoignez notre newsletter

Únete a nuestra newsletter